Modélisation de systèmes biologiques complexes dans le contexte de la génomique  
    Du 23 au 27 mai 2011, Sophia Antipolis    
INRIA
Fondation Fourmentin-Guilbert

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

    La compréhension des mécanismes qui sous-tendent les fonctions biologiques s'enracine dans celle de la morphodynamique des réseaux d'interaction moléculaires et cellulaires. Cette dernière devient aujourd'hui accessible, grâce aux progrès des méthodes de la biologie moléculaire à grande échelle (génomique, transcriptomique, protéomique), mais également à l'émergence de nouveaux outils théoriques permettant d'intégrer les données expérimentales au sein de modèles quantitatifs ou qualitatifs, permettant simulations, analyses et prédictions.

Ce programme de recherche requiert un effort commun des informaticiens, mathématiciens, physiciens et biologistes, que l'École «Modélisation de systèmes biologiques complexes dans le contexte de la génomique» a pour objectif de faciliter.

Largement ouvert aux doctorants, post-doctorants et chercheurs, l'École s'articulera autour de cinq axes d'intérets principaux :

Cette édition de l'école thématique du CNRS est la dixième d'une série commencée à :

Lors des précédentes éditions de l'école, un ensemble de cours de haut niveau a été publié dans l'ouvrage accompagnant l'école.

ORGANISATION

Les journées s'organiseront de la manière suivante :


des inscrits sous forme de fichier texte tabulé à importer dans Excel (accès réservé)
des inscrits (accès réservé) Ce site est maintenu par Patrick Amar (pa AT lri DOT fr)
14571  accès depuis le 10 décembre 2010.